La petite fabrique d'écriture


4 Commentaires

Terminus – Isami.

TERMINUS

« Tout le monde descend »

  • Quoi, déjà ? Mais je n’ai pas vu passer les années…

  • Je te rassure moi non plus. Je te l’avais bien dit de profiter de ces années, que c’étaient les meilleures, mais tu voulais être grand ! Eh bien voilà, tu y es, tu es grand !

  • Alors c’est fini les années lycée ? Mais… mes copains ?

  • Tu t’en trouveras d’autres, tu sais…

  • Oui sans doute, mais je n’ai pas envie.

  • Tu n’as pas trop le choix… tu n’as pas envie de quoi ? de grandir ? Bienvenue dans le monde des adultes, tu passes ton bac aujourd’hui ! Une page se tourne.

  • Et qu’est-ce que je vais écrire moi sur l’autre page ?

  • Ah ça mon bonhomme, si je le savais …

  • Ben, elle n’est pas rigolote ton histoire…

  • Ah tu trouves ? Pourtant, elle arrive à tout le monde, non ?

  • Oui, mais…

  • Ah tu ne vas pas recommencer avec tes « oui mais »  quand tu étais petit, on t’appelait « armistice »

  • J’aimais bien quand j’étais petit…

  • Moi aussi …

  • Bisous maman

  • Bisous mon bonhomme !

ISAMI

http://latelierdecrituredeminibulle.blogspot.com


4 Commentaires

Isami – Voyage en escaliers.

L’escalier de la vie

 

« Ohé » ça vient de là-haut !

Les bras en croix, elle m’appelle.

« C’est tellement beau,

Viens voir comme la vie est belle ».

Je lève les yeux, le vertige me cueille,

Mais comment a-t-elle fait pour grimper toutes ces marches ?

 

« Une marche après l’autre pardi ! »

C’est le chemin de la vie, c’est moi là-haut !

 

Jouez violon, jouez piano !

 

Au début c’est facile, j’apprends à marcher

Papa maman sont là pour m’aider,

Alors je grimpe sans m’essouffler,

J’ai envie de tout gagner !

 

Jouez violon, jouez piano !

 

Et puis ça se complique

Sans que je me l’explique,

Les marches deviennent moins chics

C’est ça le hic !

 

Jouez violon, jouez piano !

 

Je monte je redescends

Un pas en arrière puis en avant,

Je veux monter c’est tentant

Mais drôlement fatiguant !

L’escalier de la vie,

Avec ses bonheurs et ses soucis.

Je monte je monte oui,

J’hésite parfois aussi.

 

Jouez violon, jouez piano !

 

Je regarde les marches,

Allez courage, à l’arrache,

Je ne joue plus à cache-cache,

J’arrive là-haut avec panache !

 

Jouez violon, jouez piano, jouez de plus bel !

C’est vrai que la vie est belle,

Elle vaut la peine

Que je me démène !

Je suis là-haut,

Mais l’escalier monte encore plus haut !

 

« Ohé de là-haut » …..

 

Où lire Isami

 

 

 


6 Commentaires

Isami – Eh! Pourquoi pas !

Moi, j’aimerais bien un monde où tout le monde est beau où tout le monde est gentil.
Mais ça n’existe pas !
Et pourquoi pas ?

Ce serait comme ça :
Pas de jalousie,
Que de l’Amour.
Rien que des amis,
Et ça tous les jours.

Oui, pourquoi pas ?

Moi, j’aimerais bien qu’il n’y ait plus de guerre mais un monde de paix et de tolérance.
Mais ça n’existe pas !
Et pourquoi pas ?

Ce serait comme ça :
Plus de bombes ni de terrorisme,
Plus de peur ni de stress,
Mais un monde de tendresse
Sans ombre d’arrivisme.

Oui, pourquoi pas ?

Moi, j’aimerais bien qu’il n’y ait plus de maladie, plus de catastrophe, plus d’accident.
Mais ça n’existe pas !
Et pourquoi pas ?

Ce serait comme ça :
Tous en forme enfants et grands-parents,
Sur la route roulent normalement
Et respectent l’environnement.

Oui, pourquoi pas ?

Moi, j’aimerais bien que tout le monde travaille, mange à sa faim et se loge convenablement.
Mais ça n’existe pas !
Et pourquoi pas ?

Ce serait comme ça :
Viens dans ma maison,
Il y fait chaud et bon,
Il y a des bonbons
Et du travail, ça c’est bon !

Oui, pourquoi pas ?

Eh ? Toi ? Oui … Toi ? Tu rêves là non ? Ce monde-là que tu décris, c’est ton paradis.
Il n’existe pas ici !

Tu as raison…
Mais si chacun y mettait un peu du sien
Et respectait son voisin,
Il n’est pas interdit de rêver hein ?
Et pourquoi pas ?

Oui, pourquoi pas ?

Où lire Isami


3 Commentaires

Isami – Renouveau

 

Il était une fois,
Un cerisier et un seringa.
Si proches l’un de l’autre ils étaient
Que leurs branches se touchaient.

Le cerisier était en fleurs, son ami peut-être demain.
Couvert de feuilles il attendait patiemment
Que ses fleurs éclosent, embaument le jardin
Et enivrent le cerisier ardemment.

« Déjà en fleurs ! » se vantait le cerisier
« N’attrape pas froid ! » le seringa s’inquiétait.

Les oiseaux eux s’en moquaient.
Ils voletaient de l’un à l’autre
Et à qui mieux mieux piaillaient.

Le cerisier n’étant pas fourni en verdure
À cause de Dame Nature,
Dans les feuilles du seringa coquet
À cache-cache les chardonnerets jouaient.

Plus tard, le cerisier se fera piller
Par les merles, quelle calamité !
Le seringa, lui, rira aux éclats
De le voir ainsi en émoi.

Où lire Isami


7 Commentaires

Isami – Renouveau

isami

Vive le printemps, pas de doute le renouveau est là, on le respire avec le mimosa, les primevères et les jacinthes qui embaument le jardin.
Je suis réveillée par le merle. Il chante tôt le bougre !
Il est revenu, il a retrouvé son nid, et avec sa compagne,
Il est heureux.
Compagnon de chaque instant, il siffle sur la haie, et me regarde de son petit œil brillant.
C’est le même qui me mangera les cerises et les fraises, le coquin !

Les tourterelles, elles, roucoulent de concert,
Perchées dans les pins qu’elles affectionnent.
Elles sentent le printemps arriver elles aussi,
Et me saluent joyeusement.

Que c’est bon de respirer sous ce soleil, timide, mais bien là !
Que c’est bon de sentir la nature qui se réveille,
Les sens en éveil, je respire à pleins poumons,
Je regarde de tous mes yeux,
Et j’ai envie de rire, de chanter et de danser.
Pas de doute, le printemps arrive !

Vive le printemps ! Le renouveau est là !

Où lire Isami 


Poster un commentaire

Par la fenêtre, je vois – Isami

Toute similitude avec des personnages existants serait fortuite et involontaire…(sourire)

isami

Deux  commères sont cachées derrière leur fenêtre et regardent…

Par la fenêtre je vois :

  • Pas grand chose !
  • Force- toi un peu quand même, tu dois bien voir quelque chose ?
  • Bof, le ciel est gris !
  • Mais non, là-bas, il y a du ciel bleu…
  • C’est vrai, et des tourterelles là…
  • Ah aussi un avion qui passe, regarde la traînée blanche qu’il laisse derrière lui.
  • Ils en ont de la chance ceux qui partent en vacances.
  • Mais arrête là, qu’est-ce que tu as ce matin à être négative ? c’est sympa les gens qui partent en vacances, ils voyagent, voient d’autres paysages, s’intéressent à d’autres cultures…
  • Et attrapent des maladies, ou l’avion explose…
  • Tu n’es pas drôle là, arrête !
  • Je t’avais dit que je ne voyais rien par la fenêtre !

Bon, je recommence, par la fenêtre je vois :

Le ciel est dégagé, quelques nuages par ci par là, des oiseaux dans le ciel, et un avion qui passe. Il laisse une traînée blanche derrière lui.

Il emmène des inconnus qui sont heureux de prendre des vacances, de changer d’horizons.

Ah là, les enfants jouent au ballon, leur chien court et jappe autour d’eux.

Oh ! M. X offre un bouquet de fleurs à Mme Y. Jamais je n’aurais cru ça, ça alors !

  • Arrête de faire ta commère !
  • Il ne fallait pas me dire de regarder par la fenêtre ! Na !

Pour lire Isami 


Poster un commentaire

Une blogeuse en galère – Isami

Il était une fois une fille qui voulait bloguer.

C’est facile, se dit-elle, tout le monde le fait.

Ah oui facile ? laissez-moi rire…

Tout d’abord trouver le blog qui lui plait ne fut pas chose aisée, entre ceux où il faut connaître la langue de Shakespeare, ceux où il y a un tas d’explications bien faites, je vous l’accorde, mais il y en a tant, qu’arrivée au bout de la lecture, on ne sait plus comment il faut faire !

Donc qu’est-ce qu’elle fait « la blogueuse en herbe », elle va voir des blogs, elle clic çà et là, comme une abeille qui butine un peu partout : celui-là pas mal, celui-là aussi, mais ce n’est pas pareil… Bah ! elle passe du temps, et en oublie que sa préoccupation première c’était d’écrire…Elle se prend même la tête, alors qu’il ne faut pas, il paraît que c’est un loisir.

Finalement elle se décide, crée son compte (sinon, rien ne marche), et là « Youppie » un message apparaît « votre blog est créé, vous pouvez bloguer avec vos amis ».

????? C’est tout ?

Ecrire un message, ça elle sait faire, donc elle écrit.

Tu parles d’une présentation, même pas un « j’aime », normal, elle la trouve nulle sa présentation, alors elle triche, c’est elle qui met le « j’aime ».

Elle est sur PINTEREST, elle a fait de jolis tableaux (enfin, à elle, ils plaisent) elle ne sait même pas comment les faire partager, il paraît que c’est facile quand on publie un article.

Bref, elle écrit, elle publie et elle verra bien. En tout cas, elle s’amuse quand même, elle écoute même de la musique en même temps qu’elle écrit. Il paraît qu’on peut faire un lien …. Ah oui, j’oubliais, c’est facile de bloguer !!!!

vous lirez Isami ici