La petite fabrique d'écriture


3 Commentaires

Vacances studieuses

Pour vous, tous et toutes, qui nous avez suivies dans cette nouvelle version de La Petite Fabrique d’Écriture, d’abord un grand merci.

Nous savons que les ateliers d’écriture sont de plus en plus nombreux sur la Toile, que vous ne pouvez pas être partout.

Les vacances nous permettront de nous interroger sur l’opportunité de continuer ou non cette aventure commencée il y a déjà longtemps… notre ancien blog a eu neuf ans le cinq janvier dernier.

Donc, près de dix années de jeux, de partages, de rencontres.

Certains ne sont plus parmi nous, nous ont définitivement quittées pour le chemin que l’on dit « d’à côté », ils nous manqueront longtemps.

D’autres se sont seulement éloignés, pour d’autres jeux, pour d’autres moyens de communication.

Pourtant, je n’oublierai pas que c’est grâce à vous, grâce à cette « Petite Fabrique », que nous avons eu l’idées de nos Anthologies Éphémères, que nous avons pu aider l’association Rêves à réaliser huit rêves d’enfants.

Rendre utile le temps que nous passons derrière nos écrans, je crois que c’est important.

Utile pour ces enfants pour qui le rêve est un moyen de survie, une aide énorme pour lutter contre la maladie, pour retrouver l’énergie nécessaire.

Il n’y a pas de « petit rêve », me disait au téléphone la personne responsable des événements. Il n’y a que ces moments où les yeux s’illuminent, où la douleur s’oublie, où la maladie n’existe plus… où les enfants sont – presque – comme tous les enfants du monde, comme ceux qui n’ont pas de problèmes.

Je sais que c’est important pour moi, je sais que c’est aussi important pour tous ceux qui ont participé à l’une de nos quatre premières anthologies. Plus de cent trente auteurs, blogueurs ou non, qui ne se connaissaient pas, qui se sont réunis pour que l’impossible devienne possible. Des ouvrages à plusieurs mains, des ouvrages où tous s’impliquaient, sans rien exiger en retour, si ce n’est que le rêve d’un enfant devienne une réalité.

Alors, parce que ce sont les vacances, je vous propose que ce soient des vacances studieuses, pour notre cinquième ouvrage.

La date limite de participation : 15 septembre 2017.

Le sujet : se couler dans la peau d’un personnage, pas forcément humain (objet, animal, végétal, minéral même si vous le désirez) et le mettre en scène pour un voyage imaginaire, dans un pays réel ou rêvé.

Tout est possible, les premiers participants sont inscrits là :

http://quichottine.fr/mon-cahier-a-spirales/reves-de-papier/la-cinquieme-anthologie

Les précisions, mode de participation, format, etc, sont données là :

http://www.les-anthologies-ephemeres.fr/2017/06/pour-les-petits-nouveaux.et-ceux-qui-le-sont-moins.html

Surtout n’hésitez pas à me contacter.

Merci encore à tous.

 


Poster un commentaire

Merci à Lilousoleil

Comme certains ont pu le constater, Lilou s’est jointe aux créatrices de La Petite Fabrique et participe activement à sa gestion.

Plus nombreuses nous serons plus à même de publier sans retard les textes que vous nous envoyez, même en cas de défection de l’une ou l’autre, car, comme chacun sait, nous avons tous notre réalité et nos propres espaces de publication.

Pour rappel, Azalaïs et Polly furent à l’origine de cet atelier d’écriture, qui a fêté ses neuf années d’existence le 5 janvier.

Je me suis jointe à elles au mois de novembre 2010…

Quichottine


Poster un commentaire

Une blogeuse en galère – Isami

Il était une fois une fille qui voulait bloguer.

C’est facile, se dit-elle, tout le monde le fait.

Ah oui facile ? laissez-moi rire…

Tout d’abord trouver le blog qui lui plait ne fut pas chose aisée, entre ceux où il faut connaître la langue de Shakespeare, ceux où il y a un tas d’explications bien faites, je vous l’accorde, mais il y en a tant, qu’arrivée au bout de la lecture, on ne sait plus comment il faut faire !

Donc qu’est-ce qu’elle fait « la blogueuse en herbe », elle va voir des blogs, elle clic çà et là, comme une abeille qui butine un peu partout : celui-là pas mal, celui-là aussi, mais ce n’est pas pareil… Bah ! elle passe du temps, et en oublie que sa préoccupation première c’était d’écrire…Elle se prend même la tête, alors qu’il ne faut pas, il paraît que c’est un loisir.

Finalement elle se décide, crée son compte (sinon, rien ne marche), et là « Youppie » un message apparaît « votre blog est créé, vous pouvez bloguer avec vos amis ».

????? C’est tout ?

Ecrire un message, ça elle sait faire, donc elle écrit.

Tu parles d’une présentation, même pas un « j’aime », normal, elle la trouve nulle sa présentation, alors elle triche, c’est elle qui met le « j’aime ».

Elle est sur PINTEREST, elle a fait de jolis tableaux (enfin, à elle, ils plaisent) elle ne sait même pas comment les faire partager, il paraît que c’est facile quand on publie un article.

Bref, elle écrit, elle publie et elle verra bien. En tout cas, elle s’amuse quand même, elle écoute même de la musique en même temps qu’elle écrit. Il paraît qu’on peut faire un lien …. Ah oui, j’oubliais, c’est facile de bloguer !!!!

vous lirez Isami ici